L’Impérial Kikiristan

Écrire POUR le(s) public(s)

http://www.kikiristan.com

L’orchestre Imperial Kikiristan s’est formé en 2006, après plusieurs tournées autogérées à caractère social à travers l’Amérique du Sud, les Balkans et la Turquie avec pour axes musique, improvisation & théâtre et comme point commun un univers débridé (le pays imaginaire du Kikiristan) et un même langage artistique.

Le lien entre l’orchestre et l’association les Enfants Phares est à la fois humain et artistique : Florian Vidgrain, est tout à la fois un des directeurs artistiques de la compagnie et l’un des directeurs artistiques de l’orchestre.

L’association les Enfants Phares ayant besoin de développer son réseau au-delà de son territoire, l’orchestre Imperial Kikiristan ayant besoin de se structurer dans la forme juridique : une nouvelle collaboration est née.

C’est donc au sein de l’association les Enfants Phares que l’orchestre impérial Kikiristan crée désormais ses projets.

L’association bénéficie ainsi de partenaires de créations inédits (nouveaux lieux de résidence etc.) et d’une ouverture sur le national et l’international, l’orchestre Imperial Kikiristan ayant réalisé plus de 1500 représentations dans 30 pays, ainsi que 4 albums et 6 spectacles.

En 2019 est donc né Fantaisies Kikiristanaises

Une des spécifications de la fanfare est sa mobilité. Nombre d’organisateurs demandent à l’orchestre Imperial Kikiristan de déambuler d’un point A vers un point B dans l’optique de déplacer une foule de spectateurs d’un spectacle fixe à un autre. Paradoxalement cen’est pas un point que l’orchestre a souhaité développer par le passé même s’il est effectivement aisé pour les musiciens du Kikiristan de jouer en marchant.

Dans cette nouvelle création Fantaisies Kikiristanaises l’orchestre présente différemment ces déambulations. Non pas en présentant un défilé, mais dans le souci de se déplacer pour amener la formation et le(s) public(s) dans plusieurs décors naturels del’espace urbain.

Il s’agit ici d’une déambulation avec plusieurs points fixes choisis et repérés par les artistes en amont qui permettent de créer certains événements et situations de jeu. Par exemple une halle offrira son acoustique naturelle à un morceau musical qui nécessite une importante réverbération. Le balcon d’une ruelle propice à une sérénade, une fontaine sert à créer une ronde musicale à l’image d’un manège d’instruments, la terrasse d’unrestaurant pour célébrer le mariage involontaire de deux inconnus… autant d’utilisationspossibles de l’espace public !

Cette déambulation préparée permet aussi de programmer des actions incongrues etd’aller plus loin dans les propositions de jeu improvisées pouvant amener le spectateur à se demander ce qui est vrai ou faux, ce qui est improvisé ou écrit, utilisant pourquoi pas la complicité d’un baron pour permettre l’accès à un site particulier ou “emprunter” une voiture ou encore la bienveillance d’un fleuriste à qui les musiciens auront préalablement acheté des fleurs et qu’ils offriront de bon cœur au public lors du passage devant saboutique…

La mobilité est intéressante lorsqu’elle permet de créer des surprises pour le(s) public(s) et l’orchestre lui-même, le spectateur suivra pour savoir ce qu’il va se passer plus loin et non plus seulement pour écouter un autre morceau ou se rendre au prochain spectacle.

Le véritable enjeu de la déambulation est bien de ne pas perdre le spectateur en cours et donc de considérer la déambulation comme un spectacle à part entière à mettre en scène de façon précise. C’est à quoi s’est attaché l’Imperial Kikiristan dans cette nouvelle création.

A retrouver en tournée en France et à l’étranger! toutes nos dates sur l’agenda

Cette déambulation préparée permet aussi de programmer des actions incongrues etd’aller plus loin dans les propositions de jeu improvisées pouvant amener le spectateur à se demander ce qui est vrai ou faux, ce qui est improvisé ou écrit, utilisant pourquoi pas la complicité d’un baron pour permettre l’accès à un site particulier ou “emprunter” une voiture ou encore la bienveillance d’un fleuriste à qui les musiciens auront préalablement acheté des fleurs et qu’ils offriront de bon cœur au public lors du passage devant saboutique…

La mobilité est intéressante lorsqu’elle permet de créer des surprises pour le(s) public(s) et l’orchestre lui-même, le spectateur suivra pour savoir ce qu’il va se passer plus loin et non plus seulement pour écouter un autre morceau ou se rendre au prochain spectacle.

Le véritable enjeu de la déambulation est bien de ne pas perdre le spectateur en cours et donc de considérer la déambulation comme un spectacle à part entière à mettre en scène de façon précise. C’est à quoi s’est attaché l’Imperial Kikiristan dans cette nouvelle création.

A retrouver en tournée en France et à l’étranger! toutes nos dates sur l’agenda